Day 16 : Limerick le temps d’une journée.

Après un réveil en douceur, me voilà de nouveau sur la route direction Limerick!

Cette fameuse ville qu’on m’a formellement déconseillée depuis le début de mon voyage.. Que ce soit pour la beauté de la ville, la mentalité des gens ou encore la dangerosité de la ville.

Mon escale à Cork à durée un peu plus longtemps vu que j’ai été hébergé ce week-end. Mon séjour à Limerick passe de 3 nuits à seulement 1, sachant que les prix des auberges de jeunesse sont assez chers, tant mieux pour le budget.. (Non, non, j’anticipe pas la baisse des APL de 5 euros à partir de la rentrée en France aha.)

Je n’ai eu le temps que de faire un rapide tour, mon auberge se situe à un peu plus de 2km du centre-ville et j’aimerais trouver un magasin sur la route.

Enfin arrivé dans cette fois-ci une résidence universitaire, c’est le seul endroit que j’ai trouvé. Mais ce n’est pas mal du tout! Super sympa et idéal pour se reposer avant de reprendre une nouvelle fois la route.

J’ai eu le temps de me poser, de réfléchir un peu. Hier soir j’avais besoin de penser, je crois qu’aujourd’hui c’est le moment, prendre un peu de recul sur tout ça.

Je crois que je commence à peine à réaliser que je suis en Irlande (Oui, oui, je suis sérieux, aha). Je sais pas comment expliquer ça, j’ai l’impression que jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu le temps de réaliser ou du moins, j’ai enchaîné les bonnes rencontres, les découvertes, en oubliant naturellement le reste. Comme si le reste n’avait plus vraiment d’importance, comme si je m’étais focalisé au jour le jour, sans vraiment penser à hier.

Le départ de Cork, comme celui de Waterford m’a fait réaliser que j’avais fait du chemin. Mais pas seulement des kilomètres, plutôt du chemin avec moi-même.

Ça fait quasiment un an que j’ai entendu parler de Zellidja pour la première fois, je me souviens des récits de mon ami, celui qui m’a convaincu et encouragé à envoyer un dossier. Je me souviens que je ne me sentais pas capable d’effectuer un voyage à l’étranger seul, ça me semblait trop complexe. Puis avec mon anglais de niveau CM2 ce n’était pas sur ça que j’allais me convaincre moi-même!

Monter un dossier, bon d’accord. Mais organiser un voyage puis se débrouiller seul dans un pays étranger ? Pas question.

Et puis maintenant je suis là, allongé tranquillement dans une ville d’Irlande, sans avoir peur de ce qui pourrait se produire demain.

J’ai souvent ce manque de confiance en moi, ça me joue des tours parfois.. Je ressens ce manque de confiance qui me ronge tout en s’ajoutant à la barrière linguistique ici. J’essaye de le travailler chaque jour un peu plus dans mon voyage. J’essaye de faire la conversation, d’arrêter de juste attendre qu’on m’adresse la parole car j’ai peur de ne pas trouver mes mots, d’arrêter de faire confiance seulement à mon téléphone pour trouver mon chemin mais de demander ma route quand je suis perdu au lieu d’attendre inutilement, de prendre des initiatives avec plus de spontanéité..  Je vois des améliorations par rapport aux premiers jours et ça fait du bien!

Quand je regarde derrière moi, j’éprouve vraiment un sentiment de satisfaction, un sentiment de fierté de ce parcours. Qui je pense à commencé depuis quelques mois déjà et qui n’ja cessé de s’agrandir depuis le début de ce voyage..

Aujourd’hui c’est aussi la moitié de mon voyage qui vient de s’achever, vivement la suite…

Un commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s