Day 25 : Leçon de vie

Je me suis facilement levé ce matin même si j’ai eu du mal à dormir cette nuit.. Aujourd’hui direction Galway!

Après un déjeuner plutôt rapide, une dernière discussion avec Philip sur la semaine et remerciements pour son hospitalité et sa gentillesse.. Direction la gare!

Après 1h30 d’attente et plus d’une heure de trajet, me voilà arrivé à Galway! Et comme d’habitude, je ne cesse d’être impressionné et émerveillé à chaque fois que j’arrive dans une nouvelle ville. Un brin d’excitation et déjà l’envie de visiter les lieux, rencontrer des gens…

sdr

Ce matin j’ai reçu un message d’un couple de vegan qui souhaitent m’aider dans mes recherches et me faire découvrir la ville ainsi que rester quelques jours chez eux…

Après une petite recherche en quête d’une connexion Internet dans la ville, le couple me donne rendez-vous dans le Light House Coffee, lieu très apprécié des végétariens et vegans du coin..

J’arrive en premier, je commande un expresso et attend patiemment l’arrivée du couple.. Je ne sais pas comment ils ressemblent, j’espère qu’ils vont me reconnaître, je n’ai pas de wifi ici.

« Le gars qui ressemble à un touriste français avec une veste verte » Oui, il ne suffit pas de grand-chose pour me trouver! Du premier coup, ils me trouvent. (Bon je me suis un peu mis en face de la porte d’entrée et le lieu n’est pas hyper grand ahah)

À peine le temps de finir mon café, Joana propose d’aller dans un autre lieu pour avoir un peu plus de place. Dès la sortie du café, Carlos et Joana me parlent du quartier dans lequel nous sommes. Un quartier qui abrite beaucoup de spécialités végétariennes et vegans!

Changement de lieu, c’est au Temple Café que nous arrivons, le lieu de travail de Joana! Alors là, sûrement l’endroit idéal pour déguster des super gâteaux et de très bonnes boissons!

Mais pas seulement, le Temple Café fonctionne sur la base de solidarité et sur les notions de partage et de respect. Tu peux même offrir un café à quelqu’un pour 2e. Un geste simple et plein de bon sens, je tombe sous le charme de ce lieu! La décoration et les lieux de vie invitent à des moments de partages!

Joana et Carlos m’invitent à déguster quelques desserts vegans qui en vitrine me laissaient pas indifférent! Nous voilà à table en attendant les gâteaux, je commande en même temps un smoothie avocats, épinards, ect.. L’heure est à la découverte!

Nous commençons à entrer dans le vif du sujet entre végétarisme et veganisme.. Carlos a été végétarien pendant 12 ans et Joana pendant 5 ans. Il y a deux mois, ils ont tous les deux décidé de devenir vegan. Un choix qu’ils ne regrettent pas du tout! Leur façon de vivre ? Se faire plaisir et  consommer locale ! Ils réussissent de manière très efficace ! Ils n’ont pas éprouvé de difficultés à devenir vegan et ne ressentent pas de manque. Ce qui ne m’étonne pas du tout quand je vois les gâteaux vegan arriver à notre table. Mes papilles vont s’en souvenir pendant longtemps! Je n’avais pas vraiment mangé de gâteaux vegan et encore moins autant différent et en grande quantité! Je suis loin d’être déçu et même je suis agréablement surpris!

IMG_20170803_182851_129.jpg

On parle de temps quand on aborde la discussion du développement. Mais on en conclut vite que bien sûr, c’est une prise de conscience et une détermination qui permet de faire changer les choses !

Le changement ? C’est toi-même qui le décides. « Tu es ton principal barrage » m’explique Carlos. Il a tellement raison. Je défends certains freins qu’il peut y avoir chez le omnivore ou végétarien français en terme de veganisme. L’agressivité et l’extrémiste de certains vegans qui malheureusement démoralise. On a aussi le cas de certaines boucheries et fromageries taguées avec des initiales ou groupes vegans à Lyon par exemple qui ne sont pour moi, pas les meilleures procédées. Joana comprend ce que je veux dire et me montre la table et me dit que malheureusement parfois c’est le cas, mais qu’il y a aussi des initiatives comme la leur  qui est de faire découvrir ce style de vie tout en partageant de la nourriture vegans et c’est comme ça que tout le monde devrait procéder. Une sage parole de plus aha.

Je défends le prix qui est aussi je pense un problème quand on veux manger de manière différente. Le monopole de certains magasins, qui se permettent d’afficher des prix très supérieurs par exemple. Carlos m’explique à ce moment-là qu’il a arrêté de boire pour sa santé. Il avait tendance à dépenser assez régulièrement dans la boisson. Maintenant, cet argent lui permet amplement d’acheter des produits vegan et de se faire des plaisir régulièrement. Il termine en me disant une nouvelle fois que le plus dur c’est de réaliser que le seul problème c’est avant tout soi-même.

Si je regarde ma propre vie, d’accord je fume, puis je bois quelque fois. Je n’oserais d’ailleurs pas faire une addition de mes dépenses dans ces deux domaines. (Même si je me doute quand même..) Dans les autres domaines, je n’ai pas ce problème et l’argent que je mets de côté n’est pas négligeable.

Mais si j’arrête ma consommation de cigarettes? Si j’arrête ma consommation d’alcool ? Le prix serait toujours un problème pour moi ? Tristement je réalise que non. C’est clairement une excuse dans mon cas, j’ai d’ailleurs un peu honte de l’avouer mais c’est la réalité. Si je regarde bien, l’arrêt de ma consommation de viande m’a permis de réduire ma facture dans un premier temps puis m’a permis d’acheter plus de légumes et d’opter même parfois pour du bio.

Ces deux amoureux de la bonne nourriture ne m’ont pas seulement fait la meilleure visite de Galway quand on veut se renseigner sur le végétarisme. Mais ils ont totalement réussi à bouleverser les barrières imaginaires que je me suis mis en tête.

Si je peux conclure ce repas sur une symbolique, ce serait les fameux logo du végétarien et du vegan qu’il y avait sur la carte du restaurant. Le végétarien c’est une plante et le vegan une plante fleurie : la fleur c’est l’aboutissement me lance Carlos. Une très belle symbolique.

C’est sur l’envie de devenir mon propre changement que Joana nous quitte pour aller rejoindre ses amis du travail.

Il se fait un peu tard, Carlos me propose d’aller manger à TGO Falafel, j’accepte malgré ma dernière expérience qui n’était pas terrible.. (Coucou les falafels de Cork! 🙄)

L’endroit est charmant, une décoration chaleureuse et de très bon choix, varié. J’opte pour le burger vegan! Grand amateur de burger végétarien et vegan, ce dernier était vraiment bon!

Après ce repas des plus divins, nous sommes allé chez Carlos et Joana, leur appartement est très chaleureux, la décoration est atypique, j’aime beaucoup!

Je fais la connaissance de Jasmine, elle héberge chez ce couple pendant 10 semaines pour passer des examens.

Entre ses révisions et son travail qui lui prennent énormément de temps, ce soir elle veut faire une pause et me demande si je suis partant pour une bière ? (Malgré la discussion de ce matin, mes résolutions de réduction prendront le verront le jour en septembre hein). C’est avec plaisir que Jasmine enfile le rôle de guide de la bière pour la soirée aha!

Nous nous rendons dans un premier pub, The Quay, un pub très fréquenté que Yasmine apprécie pour la musique et je comprends pourquoi!

On parle d’études, de voyage, de projet. Elle est un peu intriguée par mon voyage, elle me demande si ce n’était pas compliqué de supporter la solitude? Je lui réponds que non, vu que la solitude n’est pas quelque chose qui me fait peur et que sur mon chemin, j’ai eu la chance de faire de nombreuses rencontres..

Ce qui m’a le plus frappé lors de notre conversation, c’est qu’on a abordé la perte des proches et les accidents qui nous montrent à quel point nous sommes en vie. C’est en me parlant des son accident de voiture qui a failli lui coûter la vie que je réalise une nouvelle fois à quelle point il est important de profiter de l’instant, à quel point j’ai la chance d’être là.

Je ne peux sur le moment ne pas penser à un proche que j’ai perdu il y a bientôt un an. Si je n’avais perdu ce proche, j’aurais mis largement plus longtemps à réaliser qu’il faut que j’arrête d’être trop pessimiste, qu’il fallait que je me lance dans des projets, des initiatives. Qu’aujourd’hui je ne ne veux plus que les choses viennent à moi mais au contraire que je crée les opportunités.

On enchaîne avec un deuxième pub, avec un peu plus de place et un autre style de musique qui est loin de déplaire!

On parle de fierté, d’accomplissement. Jasmine me confie que ce n’est pas toujours simple de travailler et étudier en même temps. Mais qu’elle n’a pas le choix sachant que ses parents n’ont pas les moyens de subvenir à ses besoins. Je me reconnais dans ses paroles. Elle me parle de certains de ses amis qui n’ont pas besoin de travailler et qui obtiennent ce qu’ils veulent plus facilement. Mais c’est avec fierté que nous trinquons à cette bière qu’elle a payée avec son propre argent, son propre travail. C’est vraiment une fille admirable.

La soirée continue et les Irlandaises du pub nous prouvent une nouvelle fois leur profond amour pour l’euphorie et la bière. Ce qui me met limite mal à l’aise. Je préfère même censurer le peu d’échange que j’ai eu avec elles… (Les Irlandaises ne sont pas toutes comme ça heureusement! 😊)

La soirée prend fin, Jasmine se lève tôt, je vous laisse ce soir avec une musique très clichée de Galway mais tellement représentative de l’ambiance des pubs en Irlande.. En attendant, je me dirige vers mon auberge de jeunesse, où je vais passer une nuit des plus étranges…

Publicités

2 commentaires sur “Day 25 : Leçon de vie

    1. Merci beaucoup!
      Clairement un grand moment de mon voyage!
      C’est déjà bien! Les petits efforts ne sont pas à mettre de côté! J’ai eu un long moment aussi avant d’avoir un déclic, puis un jour, c’est devenu comme une évidence!
      Laisse toi du temps! 😉
      Merci à toi 😉

      J'aime

Un commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s