Voyage Z / Derniers jours : Non, je ne veux pas écrire la fin.

Il y a un peu près 4 mois maintenant, j’ai effectué mon voyage Zellidja sur le développement du végétarisme et du véganisme en Irlande. Je n’ai pas donné de suite sur le blog des derniers jours. Pourtant j’ai bien écrit ces derniers jours, mais j’avais comme l’impression de ne pas vouloir écrire plus, de publier. Je n’avais pas envie d’écrire la fin de mon voyage, c’est tellement moins motivant d’écrire la fin des bonnes choses puis qui aime ça? Mais aujourd’hui j’ai décidé de te livrer mes derniers souvenirs et ma nostalgie de l’Irlande qui avait pris place à quelques jours de mon retour en France…

 Day 27 : Ondes positives 

Impossible de me réveiller ce matin, ma nuit blanche m’a achevée! Je me laisse un peu de temps pour émerger puis je vais aller chercher de quoi manger pour midi.

Cette après-midi j’essaye de mette à jour une nouvelle fois mon carnet de route. Ma semaine de retard continue à me suivre, les moments de calme se font rares et je réalise que mon support qui est mon blog me prends énormément de temps.. Mais je prends énormément de plaisir à te raconter ma petite aventure directement ici. 🙄

Je suis allé dans le parc central, pour être à l’aise dehors, à l’air frais. Certains sont déjà noyés dans l’alcool, la jeunesse est déjà bien ivre, il est seulement 19h.. (Nous sommes toujours pendant la compétition de chevaux..)Je rentre à la maison, après une tasse de thé Joanna et Carlos me propose de regarder un documentaire « What the health ? »Ce qui me rappelle que je suis devenu végétarien quelque temps après le documentaire Humain de Yann Arthus-Bertrand. 

En tout cas, ce documentaire m’a une nouvelle fois fait halluciner sur la consommation de nourriture en général.. Je reste bouche bée. L’idée de devenir vegan commence à prendre doucement place dans ma tête..

À la fin du documentaire nous échangeons avec Carlos sur l’envie de changer les choses. Carlos était fumeur et avait une tendance pour la boisson, était végétarien il y a encore quelques-temps et aujourd’hui il a une vie parfaitement saine.

Je lui explique que c’est assez frappant car je suis venu en Irlande aussi pour vaincre mes défauts de sociabilité avec les gens et qu’au final j’apprends bien plus que ce que j’imaginais!

Il me reprend dans mes paroles. Ma phrase était négative quand je parlais de timidité. Il m’explique qu’il faut que je sois plus positif. Quand il me dit qu’il se lève tôt pour le travail demain, je lui réponds que c’est pas cool. Une nouvelle fois il m’explique que s’il part avec un esprit négatif, sa journée sera négative.

Il m’explique aussi l’importance d’être reconnaissant pour ce qu’on a. Quand je lui demande comment il a réussi lui, il me dit qu’en premier il faut prendre du papier et un stylo puis écrire ce qu’on possède, tout ce pourquoi nous sommes reconnaissants d’avoir.

Il me raconte que son changement à été provoqué de manière atypique. Il était sur un blog, un message disait de prendre le livre le plus proche de soi et de lire une page au hasard, page sur laquelle il tombe, lui parle de revoir sa façon de vivre. Curieux!

Depuis il cet événement, un déclic est apparu. Il a lui-même décidé de tout changer.

Il s’intéresse à des livres sur le subconscient et son influence, un livre très intéressant que je vais essayer de retrouver en Français dès mon retour..

La discussion fait grandir en moi une certaine détermination. Cet échange est tellement enrichissant, mon voyage est tellement vivant.

Yasmine est de retour du travail, elle a passé une mauvaise journée, après que Carlos lui a rappelé quelques points positifs, Yasmine trouve la motivation d’aller sortir comme prévu. Ma guide de la bière à Galway est de retour! Nous voilà en direction d’un nouveau pub ce soir!

IMG_20170807_185946_475

Day 28 : Mise à jour 2.0

La soirée d’hier c’est plutôt bien passée, je suis bien rentré avec Yasmine. Nous avons continué à parler quelques heures de plus, c’était très intéressant, un vrai esprit de partage..

Aujourd’hui, je vais aller au marché de Galway que Joana et Yasmine m’ont affirmé que je ne pouvais pas quitter Galway sans avoir fait au moins le tour de ce marché.

Il y a de nombreux stands, c’est vraiment super-sympa, je m’arrête devant une sorte de crêperie, bien sûr, Joana m’avait conseillé de tester la crêpe végétarienne. Et heureusement, c’était carrément délicieux! Sur un autre stand, c’est un cadre qui m’interpelle, on y voit un homme en noir de dos. En regardant probablement les Falaise de Moher, j’ai l’impression que ceci fera un super souvenir de l’ensemble de mon voyage.. Hop, je décide de l’acheter!

 

Cette après-midi je vais continuer de mettre à jour mon journal puis profiter encore d’une dernière soirée avec Joana et Carlos, puis j’irai me boire une dernière bière avec ma super guide de la bière Yasmine et son ami végétarien..

Day 29 : Galway, je m’en vais 

Dernier jour à Galway, je me réveille en trouvant un message de Carlos sur le buffet. Il me souhaite une bonne fin de voyage, espère que j’ai apprécié mon court passage chez eux et me propose de passer sur son lieu de travail si j’ai le temps..

Je ne pouvais pas partir sans dire au revoir, impossible. Le temps de me préparer je décide de me rendre dans un premier temps sur le lieu de travail de Joana le Temple Bar, je m’arrête devant la vitrine, elle est actuellement en fermeture, avec son ballai. Elle lève les yeux puis me rejoint sur le pas de la porte. Je lui explique que je viens lui dire au revoir, lui remercie pour tout, la prends dans mes bras et reprends mon chemin. Hé, je me sens vraiment un peu émotif sur le coup, ça me déchire un peu le cœur en réalité. Direction The Kitchen ensuite pour dire au revoir à Carlos, il vient m’accueillir, puis je décide de prendre une table pour goûter une dernière fois à la cuisine excellente de cet établissement.

Lors de mon repas je ne cesse de réfléchir tout en dévorant mon assiette! Surprise, une personne s’assoit à ma table, c’est Joana, on continue de discuter, elle a des problèmes avec ses anciens employeurs, on essaie de trouver des solutions..  Lors de l’encaissement, je dis au revoir à Carlos et quitte Joana sur le chemin.

 

Je décide d’avant de prendre mon bus, d’aller une dernière fois sur les plages de Galway, le temps de prendre l’air, respirer un bon coup. C’est la première fois que j’ai autant du mal à partir.

Direction la gare routière pour plus d’une heure et demie de bus en direction de Dublin…

Day 30 : Nostalgie 

Ce matin j’ai décidé de retourner sur le premier endroit ou la nuit de mon arrivée à Dublin je m’étais assis, j’avais besoin de réfléchir un peu après mon départ de Galway qui m’a mis une certaine claque, dans tous les sens du terme d’ailleurs. Tu sais, ce genre de chose qui t’arrive directement dans la face et qui te laisse sans voix. Je pense que ça va vraiment me faire cogiter sur le long terme. En tout Galway, Carlos et Joana me manquent déjà. Mais je me dois d’essayer de profiter comme il se doit de mes derniers instants en Irlande!

 

Je me permets de revisiter la ville de Dublin pour ensuite rejoindre Andrew. J’ai rencontré beaucoup de vegan et de végétariens durant mon voyage. Même si j’ai rencontré certes des omnivores qui avaient des raisons différentes de ne pas opter pour un régime végétarien, j’ai décidé d’adopter une nouvelle démarche pour parler végétarisme. J’ai proposé à Andrew avec qui j’avais pris contact sur le groupe végétarien de Dublin, mais qui était seulement curieux de pouvoir dialoguer à propos de ses habitudes, ses freins et son regard sur le végétarisme.

 

Nous nous sommes rendu à Umi Falafel (Oui j’ai un très très mauvais souvenir de cet endroit dans le day 14 ) Mais je voulais vérification tout de même. Puis c’est une des chaînes de restaurations végétariennes qui marchent très bien. Andrew connaissait mais n’était jamais allé.  C’est l’occasion alors!

Nous avons parlé de ses freins, mais comme toujours c’est le goût pour ne pas dire l’amour à la viande qui est son principal problème. Aujourd’hui, il n’y a pas d’alternative qui propose le même goût puis ce n’est pas forcément ce qui est recherché non plus. Il voit aussi ça comme un sacrifice.

Quand je lui parle de vidéo sur les abattoirs par exemple, il me dit qu’il ne l’est regarde pas, par peur d’être dégoutté par la viande. Ce qui est logique au final aha..

Cependant il essaye de réduire un peu plus sa consommation de viande et de poisson, ce qui est un premier début!

Notre discussion fut globalement très intéressante avec un réel échange. Ce qu’à particulièrement aimé endroit qui trouve que souvent ses discussions avec que ce soit des végétariens ou vegans le mettent parfois assez mal à l’aise.

En tout cas, il a apprécié le repas et reviendra certainement! Ce fût meilleur que la première fois. (Je ne suis pas tombé malade dans l’heure qui suit, je suis aussi très content! aha)  Nous finissons la soirée autour d’une bière.

Retour à l’auberge de jeunesse, je file directement dans ma chambre, il est un peu tard, mais je ne suis pas le seul encore réveillé, il y a une française avec son petit frère. On a commencé à parler de nos voyages respectifs, en solitaire, je lui parle de Zellidja, de mes rencontre, de mes galères, de mes joies, de mes découvertes. On chuchote ensemble, on rigole, parfois à haute voix. C’est vraiment agréable.. Un moment qui me rappelle tout le chemin parcours depuis le début.. On continue à parler jusqu’à que la fatigue nous interpelle, demain il faudra partir..

Day 31 : Retour en France 

8H : Je voulais pas me réveiller encore moins aujourd’hui que tous les autres jours. Pourtant il le faut si je ne veux pas louper mon avion. Je prends mon déjeuner avec les deux frères et soeurs Français que j’avais rencontré la veille dans l’auberge de jeunesse. On discute de nos voyages respectifs une nouvelle fois, la nostalgie reprend place quelques minutes de plus, mais je suis aussi très content d’avoir autant de choses à raconter, d’apprendre sur les autres, leurs expériences, vivre avec eux leurs souvenirs.

10H : Je me redirige en ville, je profite une dernière fois de la vue de Dublin puis j’attends mon bus en direction de l’aéroport de Dublin. Je retrouve assez facilement mon lieu de départ pour prendre mon avion. Me voilà dans l’avion pour un peu plus de 2 H, la vue est particulièrement agréable.

IMG_20170811_193726_918

16 H : Arrivé à l’aéroport de Lyon avec ma grosse veste et mes pulls, il fait une chaleur très lourde. Mais je suis quand même ravi de retrouver mon petit Lyon! Je vais retourner dans la Drôme dans ma famille pour finir tranquillement mes vacances et raconter mes petites histoires à mes proches..

Voilà la fin de mon petit voyage en Irlande, j’espère que j’ai réussi à vous donner envie de découvrir l’Irlande un peu plus et sous l’angle du végétarisme.. J’espère que vous avez passé de très bonne vacance d’été, n’hésitez pas à me faire partager vos meilleurs souvenirs en commentaire! 😉

Un commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s