Day 4 : Second hand

9H : Ce matin je quitte mon auberge de jeunesse pour aller manger dans un food truck vegan. Ça fait plusieurs fois que je vois des camions, j’aimerais bien essayer de trouver de la bonne nourriture saine, à petit prix et sans trop de déchets. M’orienter vers une cuisine végétalienne me donne plus de chance de me diriger vers une consommation plus responsable. En route !

13H : Sur le chemin, je remarque qu’il y a beaucoup de magasins de SecondHand. Je m’attendais à trouver ce genre de magasins mais pas autant dans la même rue. Je décide de rentrer dans quelques-uns.. D’apparence assez petit en extérieur je me rends compte que l’intérieur est immense, il y en a vraiment pour tous les goûts. Des livres à l’électronique, en passant par des vêtements et même des produits de beauté qui semblent déjà entamés. Là on est vraiment sur de la récupération à tous les niveaux. Je pense que je vais essayer de prendre contact avec certains gérants pour en savoir un peu plus sur la tendance du SecondHand en Suède, je n’aime pas trop déranger quand les personnes travaillent et qu’il y a du monde… Qui sait à mon retour à Stockholm en fin du mois, essayer d’obtenir plus d’informations ?

Bon, je vais sortir de ces magasins rapidement, c’est le genre de lieu dans lequel j’aime beaucoup fouiner, trouver des petites pépites indémodables et en plus ça me rappelle énormément mon enfance, je pourrais rester des heures..

14H : J’arrive enfin sur une place de food truck au bord de l’eau. Les gens se baignent, il fait chaud, après ces quelques heures de marche je ferais bien un petit saut moi aussi. Mais la faim me guette et je suis à quelques mètres de ma destination.

À mon arrivée, impossible de trouver le food truck que je cherche. Il est dimanche, on m’avait parlé de vide greniers également, mais tout semble fermé excepté quelques bars à jus et une baraque à frites. Bon, je suis carrément déçu, je n’ai vraiment pas envie de frites et encore moins avec la barquette en plastique et le nombre incalculable de serviettes. Je vais tremper mes pieds dans l’eau avant d’aller à l’eco-quartier qui est à l’autre bout de l’île.. J’ai relativement mal aux pieds, un bout de plastique dans ma chaussure est tordu, quelle triste ironie !

15H :  Le temps de trouver un coin tranquille et plonger mes pieds dans l’eau qu’un orage se pointe.. et pas le petit orage!

Clairement je remballe mes affaires rapidement, la pluie se met à tomber, le temps de trouver un abri avec d’autres rescapés.. 5, 10, 15 min.. Ça commence à devenir un peu long. J’enfile mon grand K-way vert et je reprends la route. Même pas quelques minutes, la pluie est beaucoup trop forte, je m’installe sous un arbre. Je relativise un peu de mon état lorsque j’aperçois juste à côté de moi une jeune fille trempée de la tête aux pieds…

16H : Je commence clairement à avoir faim, je tombe sur un petit café vraiment sympathique, à l’intérieur ça, toujours des sandwichs dans des emballages. Heureusement, je trouve une part de quiche sans plastique et en plus végétarienne à prix abordable accompagnée d’une très bonne salade. Le temps de commander et m’asseoir, la pluie est de retour. Je vais prendre mon temps.

dav

17H : La pluie se termine, je suis assez frustré car je n’aurai pas le temps d’aller voir l’éco-quartier, puis rejoindre le couple de français qui me loge ce soir… Je décide de prendre le métro pour aller plus vite et espérer arriver à 18H30.

19H : C’est pas trop ça niveau horaire.. J’arrive finalement à destination. Je fais la rencontre de Philipe et Léa ainsi que le petit Jean. Ce soir, j’ai une chambre à moi seul, le grand luxe ! A table, du fromage suédois, de la salade, des légumes et même de la bière maison ! Je passe une excellente soirée, nous abordons très rapidement les sujets autour du Zéro Déchet et également la difficulté à être dans ce mouvement en Suède. Le constat est là, pas d’épicerie en vrac à Stockholm, très peu de vrac dans les magasins, des emballages très présents… Malgré Philipe et Léa qui ne se disent pas forcément dans le Zéro Déchet, quasiment tous les produits sur la table ont une provenance locale, le pain est fait maison (et il est vraiment délicieux!).. On remarque un réel effort de consommation responsable et ça fait du bien. On parle également de l’atmosphère suédoise et notamment le fait qu’il soit compliqué d’avoir des relations proches et amicales avec ces derniers. Ceci confirme mon avis à propos des suédois.. La soirée se termine sur des conseils pour mes prochaines destinations et les moyens de transport que je vais utiliser pour me rendre sur l’île de Gotland2018-08-04-20-01-44

Aujourd’hui, ce que je te proposes c’est de donner une seconde vie à tes affaires, par le biais par exemple des associations comme Emmaüs, le site LeBonCoin ou encore les applications comme Vinted.

Et si tu as des bonnes adresses ou des idées de site pour trouver des indémodables, n’hésite pas à partager tes tips en commentaires! 😉 

Publicités

Un commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s