Day 1 : pique-nique à la dernière minute ?

02/08 : 11h : Ce matin j’ai clairement la tête lourde, la chaleur de cette nuit était insupportable, c’est que tardivement que j’ai réussi à fermer les yeux.. Je n’ai pas eu le temps de me réveiller correctement mais bon, je devais faire mon check-out.

12h : Génial, je trouve un hamburger végétarien en vitrine d’un petit marchand dans le centre commercial Gallerian dans le centre de Stockholm. Ravie de ma découverte, je demande si je peux manger sur place et même avoir une assiette. Le vendeur accepte !

Jusqu’à que le vendeur ne prenne pas un hamburger en vitrine mais un autre sortie de nulle part et emballé dans du film plastique.. Bon clairement, j’étais carrément dégoûté de me dire que j’étais en train de galérer à chercher un sandwich sans emballage pour au final voir ça. Bon, on va faire avec, je n’ose pas demander ce bout de plastique pour le mettre dans mon sac-poubelle. Je ne vais pas non plus abuser.. Cependant, ce dernier était très bon !

dav

Par contre quelque chose m’intrigue, une dame passe dans les allées du centre commercial et récupère les bouteilles en plastique qui traînent sur les tables. Y a-t-il un système de recyclage des bouteilles contre rémunération comme on peut en retrouver  contre des bons de réduction très rarement en France ? Où est-ce seulement un cas isolé ?

L’après-midi je décide de prendre un peu de temps pour prendre des notes de mes premiers moments ici, pour être plus rapide dans la rédaction de mon journal de bord et m’organiser un peu mieux..

17h : Je dois me rendre au Gärdets Sport Fields pour rejoindre un groupe de Français pour mieux échanger sur la vie Suédoise. L’idée est de faire une partie de volley-ball puis un pique-nique. Il me reste moins d’une heure pour improviser un sandwich. Du moins c’est ce que j’ai en tête !

17h20 : Je me retrouve au marché que j’avais remarqué dans la journée. Quoi de mieux que de ramener des fraises à un pique-nique ? C’est bien mignon mais maintenant il faut que j’arrive à faire comprendre au vendeur que je veux que ces fraises terminent dans mon sac en tissu et encore moins avec un sac en plastique et sa coupelle en plastique.

 

Mission réussie malgré le fait qu’il insiste sur le fait que ce ne soit ni bon ni pratique.. Pour le sandwich c’est une nouvelle galère qui s’enchaîne.. Je n’ai pas de récipient impossible de faire des courses, le préparer et être à l’heure. Je décide tant bien que mal de reprendre le même hamburger qu’à midi. Avec son sachet qui s’ajoute à ma poubelle…

 

 

Me voilà arrivé à la rencontre du groupe de Français avec plus d’une heure de retard. Je n’ai pas vraiment le courage de faire un beach-volley, j’ai encore ma courte nuit qui me pèse sur le corps.. On enchaîne avec le pique-nique, chacun à apporter quelque chose pour soi-même, ici en Suède c’est comme ça que ça se passe.. Je trouve ça assez individualiste mais ça n’empêche pas de passer un très bon moment. J’apprends également que la plupart d’entre eux ont un peu du mal avec la mentalité Suédoise, j’ai l’impression de commencer à ressentir la même chose..  Après cette fin d’après-midi, je décide de rentrer à l’auberge pour déposer mes affaires puis rejoindre les Français du beach-volley pour aller boire quelques bières chez l’un d’eux..

 

Sur la route du retour, je mange quelques fraises et remarque un petit carnage. Ces dernières se sont écrasés et ont coloré la plupart de mes autres sacs en vrac. Je rentre assez frustré..

Bon, à peine le temps de retourner à mon auberge, je reprends la route pour acheter quelques bières (Je n’aime pas du tout l’idée d’arriver sans rien..) 

Par contre ici l’alcool est assez cher. La bière est également assez spéciale dans les magasins, elle ne dépasse pas les 3,5 vol d’alcool. Cette restriction s’explique par un taux assez élevé d’alcoolisme en Suède au 19ème siècle.

J’arrive chez les Français, il se fait un déjà un peu tard, je rentrerai à pied aux alentours de 2h, profitant de Stockholm la nuit…

2018-08-04-20-01-44Évidement, on va parler pique-nique et organisations. Le top c’est d’avoir un tupperware à disposition ou de prévoir à l’avance de faire son sandwich si possible… 🙄 C’est aussi très pratique pour acheter des fraises! De plus, plutôt opter pour des fruits à grignoter à défaut des paquets de chips. 😉

 

Bon, et toi ? Tu as des idées de pique-nique zéro déchet ? Ou pour faire disparaître des tâches de fraises ? 🙄Hâte de lire ça en commentaire!

 

Un commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s